Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2002 > Le fret > Les trafics nationaux de marchandises
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Les trafics nationaux de marchandises

Avec 155 millions de tonnes transportées en 2002, les trafics nationaux de marchandises générés par le Nord-Pas de Calais ont nettement diminué : -8,7% par rapport à 2001. Cependant, seul le trafic interne à la région a véritablement reculé, avec -15%, passant de 105 à 90 millions de tonnes en 2002. Les trafics entrants enregistrent également une diminution de -4,5%. En revanche, les trafics sortants ont augmenté de 5%. Au total, le trafic interne représente près de 58 % du tonnage régional de marchandises transportées, les trafics entrants 17% et les trafics sortants 25%.

Contrairement à l’année précédente, ce sont les modes alternatifs à la route qui ont nettement progressé : +11% pour le fer et +26% pour la voie d’eau. Les transports routiers, quant à eux, perdent 12%. Toutefois, si le transport pour compte d’autrui a effectivement reculé de -19%, l’année 2002 se caractérise par une nouvelle augmentation du transport pour compte propre (+7%).

La forte demande enregistrée résulte d’un accroissement des échanges en compte propre de produits agricoles et animaux vivants, de denrées alimentaires et fourrages, de minerais et déchets pour la métallurgie mais surtout de machines, véhicules, objets manufacturés et transactions spéciales.

Les principaux partenaires nationaux du Nord-Pas de Calais restent les régions les plus proches. Ainsi, les échanges avec la Picardie s’élèvent à 18 millions de tonnes en 2002 (trafics équivalents à ceux enregistrés en 2001) et avec l’Île-de-France à 10 millions de tonnes (-2,5% en un an). En moyenne, les marchandises transportées parcourent 170 kilomètres avant d’arriver à destination, soit une hausse de 17 kilomètres par rapport à 2001. Ce résultat s’explique par la forte baisse du trafic interne pour lequel les distances sont plus courtes (41 km en moyenne). Néanmoins, on observe également une progression des distances parcourues tant au niveau des trafics entrants (351 km en 2002, +13 kilomètres) que des trafics sortants (342 km en 2002, +2 kilomètres).

- Les flux du trafic national par mode de transport - 2002
- Evolution des trafics nationaux de marchandises - 2002
- Flux d’échange de marchandises du Nord-Pas de Calais avec les autres régions - 2002

Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais