Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2002 > Le fret > Évolution du solde des échanges de marchandises
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Évolution du solde des échanges de marchandises

Les importations étant supérieures aux exportations en volume, la balance des échanges du Nord-Pas de Calais reste négative en 2002. Toutefois, le déficit continue de se réduire : il n’est plus que de 9 millions de tonnes au lieu de 11 millions en 2001, soit une diminution de 20% en un an.

Les échanges de la région avec les pays de l’Union européenne représentent 36% du déficit enregistré. Ils restent particulièrement déséquilibrés avec la Belgique : les importations du Nord-Pas de Calais en provenance de l’Union belgo-luxembourgeoise s’élèvent à 13 millions de tonnes en 2002 et les exportations à 7,5 millions, soit un solde négatif de près de 6 millions de tonnes. A l’inverse, les échanges sont devenus largement excédentaires avec le Royaume-Uni, le solde dépassant le million de tonnes.

En valeur, le solde commercial s’améliore encore : il s’élève à 4,6 milliards d’euros en 2002, soit une hausse de 12,5% en un an. Les échanges de la région avec les pays de l’Union européenne, et plus particulièrement avec le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, sont largement excédentaires. Avec les pays hors de l’Union européenne, le déficit existe toujours mais il se réduit également progressivement.

- évolution échanges

Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais