Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Le TER

Evolution de l’offre TER

- Afin d’accompagner la création de la carte Grand’TER, le Conseil Régional a renforcé en décembre 2000 l’offre TER en fin de semaine, notamment vers la côte d’Opale.
- Au service d’été 2001, la SNCF et le Conseil régional ont procédé à une réorganisation des dessertes TER entre Arras, Douai et Valenciennes, d’une part, et entre Arras et Dunkerque, d’autre part, suite à la mise en service de la nouvelle desserte TGV entre Paris et Arras.
- La desserte entre la Sambre, l’Avesnois et la Métropole lilloise, a été encore améliorée avec la création d’une liaison rapide aller et retour Maubeuge - Lille.
- Le service TER-GV a été étoffé grâce à la création du lundi au vendredi d’un aller et retour supplémentaire à grande vitesse Lille Europe - Dunkerque et les samedis d’une liaison Lille Europe- Dunkerque adaptée aux besoins des étudiants.
- La desserte de la côte d’Opale Sud a été améliorée, grâce à de bonnes correspondances à Boulogne-Ville entre les TER en provenance ou à destination d’Etaples et de Rang du Fliers avec les TER-GV en provenance ou à destination de Lille.

Evolution de la fréquentation du TER

Après une augmentation en 2000, la fréquentation a légèrement diminué de 2,4% en 2001. Cinq phénomènes majeurs expliquent ces résultats :

- les conséquences sur les correspondances TER GV des glissements de terrains (« fontis ») sur la ligne à grande vitesse au 1er trimestre 2001
- les inondations en Picardie qui ont fortement affecté les relations inter-régionales au printemps 2001
- le conflit social de mars-avril 2001
- la médiocre qualité de service (régularité) enregistrée au quatrième trimestre 2001
- une conjoncture économique moins favorable au second semestre 2001.

Le TER à Grande Vitesse (TER GV)

Mis en place le 28 mai 2000, le TER à Grande Vitesse a connu au service d’été 2001 de nouvelles améliorations. Alors que la liaison Boulogne/Lille est reconduite en intégralité (soit 3 allers-retours), la liaison Lille/Dunkerque a été renforcée. Les voyageurs disposent de nouvelles relations, 2 allers-retours en semaine et 1 aller vers Dunkerque le samedi.

Les nouveaux TER GV Dunkerque/Lille ont entraîné des conséquences sur la trame TER avec quelques horaires adaptés au départ de Dunkerque Ville vers Hazebrouck. Le Conseil Régional a souhaité faire bénéficier à la clientèle d’Etaples et de Rang-du-Fliers de l’effet « grande vitesse » du TER GV en créant de nouvelles relations avec possibilités de correspondances avec les TER GV.

Néanmoins, il faut préciser que les horaires proposés correspondent à des disponibilités de matériel ou de plages horaires entièrement gérées par la Direction Grandes Lignes de la SNCF. Ni la Région ni la délégation régionale TER ne peuvent donc les modifier.

La régularité des TER

La ponctualité est à juste titre une revendication forte pour la clientèle se déplaçant régulièrement pour des raisons professionnelles ou scolaires et une préoccupation partagée de la SNCF et du Conseil Régional. C’est pourquoi, ces derniers ont convenu de contrôler la régularité des TER au travers d’un indicateur qui mesure le pourcentage de trains du TER à l’heure ou accusant un retard inférieur ou égal à 5 minutes. Un objectif global de régularité est également fixé entre les parties. Comme pour l’année précédente, il est de 94% en 2001.

Force est de constater que les résultats mesurant le nombre de trains en retard de plus de 5 minutes se sont dégradés en 2001 et particulièrement au quatrième trimestre 2001, en raison de nombreux évènements extérieurs à la SNCF (présences de personnes dans les emprises, heurts avec véhicules, objets sur les voies ..). Néanmoins, ce pourcentage demeure l’un des plus élevés au niveau national.


- offre TER
- fréquentation TER
- ponctualité TER

Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais