Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2001 > La mobilité des personnes > Activité aérienne de Lille-Lesquin
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Activité aérienne de Lille-Lesquin

Avec 970.391 passagers en 2001, le trafic de l’aéroport de Lille-Lesquin n’a pu passer la barre du million. Les conséquences des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis, et dans une moindre mesure les problèmes d’Air Liberté et l’ouverture des lignes du TGV Méditerranée, expliquent ce recul de l’activité de 2% par rapport à l’année 2000.

Les trafics des vols réguliers, avec près de 715.000 passagers annuels, se sont stabilisés par rapport à l’année 2000 et représentent 74% de l’ensemble du trafic de l’aéroport. Les compagnies effectuant des vols réguliers sont les suivantes : Air France (527.442 passagers, +3% en un an), Air Littoral (102.702 passagers, -12%), Air Liberté (28.839 passagers, -19%), Air Algérie (34.048 passagers, +16%), Antinea Airlines (13.441 passagers, +90%) et Tunis Air (8.472 passagers, -21%).

Pour les lignes régulières nationales, on peut noter les bonnes performances des liaisons sur Bordeaux et Marseille pour Air France.

Les autres destinations sont stables, sauf pour Lille-Metz qui enregistre une baisse de 18% consécutive à la suppression de cette ligne depuis octobre 2001.

Le trafic charter régresse de 20.000 passagers. Cependant, ce nombre traduit le fait que 40.000 passagers ont pu être récupérés par d’autres tours opérateurs sur les 60.000 passagers perdus avec l’arrêt des activités de Sunair fin 1999.

Les résultats du trafic fret de Lille-Lesquin ont suivi la tendance conjoncturelle : - 4% en un an, passant de 38.000 tonnes en 2000 à 35.500 tonnes en 2001. Ce trafic est constitué essentiellement de pré et post-acheminement camionné pour Roissy, Bruxelles et Amsterdam ; le trafic avionné sur place ne représente qu’une faible part du tonnage global.

- activité aérienne Lille
- activité offre aérienne

Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais