Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2001 > Le fret > L’activité des ports maritimes régionaux et du range nord-européen
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

L'activité des ports maritimes régionaux et du range nord-européen

Après une année 2000 qualifiée d’exceptionnelle, les résultats 2001 du port autonome de Dunkerque se situent en léger retrait, avec -1,8%, à 44,4 millions de tonnes. La principale explication se trouve dans la baisse des entrées de matières premières. Néanmoins, si les importations apparaissent effectivement en net recul, avec -6,1%, à 32,9 millions de tonnes, les exportations établissent un nouveau record en totalisant 11,5 millions de tonnes, soit une progression de 12,9% en un an.

Les trafics de vracs liquides ont globalement reculé de 10%, mais leur niveau reste supérieur à celui de 1999. Cette baisse provient essentiellement de la diminution des entrées de pétrole brut (-7%) et des trafics de produits raffinés (-15%) qui fait suite à des problèmes techniques sur la raffinerie Total en début d’année. Les vracs solides ont également diminué de 11% sur l’année, notamment du fait de la baisse des entrées de charbon (-12%) et de minerais (-16%) destinés la sidérurgie.

Le trafic de conteneurs est en légère hausse, avec +1,4%, malgré la baisse du nombre de conteneurs vides dont les transferts vers les autres ports sont désormais assurés par les navettes ferroviaires. Mais, le point fort de l’ ;année 2001 pour le port autonome de Dunkerque concerne le trafic de marchandises diverses qui progresse de plus de 70%. Le bon niveau d’activité de la ligne vers Douvres, l’ouverture d’une nouvelle liaison transmanche avec Dartford en septembre 2001 (transport de remorques non accompagnées et de conteneurs) ainsi que la mise en place d’un nouveau trafic de véhicules neufs depuis le mois d’avril expliquent ce résultat. L’année 2001 marque ainsi le grand retour du port de Dunkerque dans le trafic transmanche où il reprend sa place de deuxième port français de la spécialité.

Après une année 2000 en recul, le port de Calais, qui représente 47% du trafic total des ports d’intérêt national, est en progression de 2,7% en 2001

Le volume des échanges transmanche (30,7 millions de tonnes) s’est stabilisé. Il a ainsi bien résisté à la montée en puissance des navettes fret mises en place dans le tunnel sous la Manche. Le port de commerce traditionnel, quant à lui, enregistre en 2001 un record avec un tonnage de plus de 2 millions de tonnes, soit une augmentation de 21,9% en un an. Deux facteurs expliquent ce résultat. D’une part, le développement des importations de coke de houille et de minerais de zinc et de titane ; d’autre part, les fortes sorties de sucre raffiné et de pierres concassées provenant des carrières du Boulonnais.

A Boulogne, les trafics marchandises sont en baisse de 36,9% essentiellement du fait de l’arrêt en juin 2001 des dernières liaisons fret transmanche avec le port anglais de Folkestone, la diminution des trafics forestiers (notamment de pâte à papier), l’absence d’exportations maritimes des cimenteries Origny ainsi que la forte réduction des importations de minerais de manganèse et des exportations de ferromanganèse faisant suite aux difficultés du complexe sidérurgique Comilog.

Concernant le trafic passagers, le port de Calais a enregistré une nouvelle baisse du nombre de voyageurs avec 14,4 millions de passagers soit -4,6% par rapport à 2000. Il faut noter que cette comparaison porte sur une période postérieure à la fin des ventes hors taxe. A Boulogne, les liaisons passagers transmanche avec Folkestone ont cessé en décembre 2000 ce qui explique la quasi disparition du nombre de voyageurs (-98,7%) sur l’année. En revanche, le trafic passagers a repris vivement à Dunkerque après la réouverture d’une ligne transmanche au cours de l’année 2000.

- ports maritimes
- ports maritimes

Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais