Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2003 > La mobilité des personnes > Immatriculations et parcs de véhicules
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Immatriculations et parcs de véhicules

Immatriculations et parc de voitures particulières

En 2003, les immatriculations de voitures particulières neuves ont diminué, dans la région comme au niveau national, avec respectivement -8,5% et -6,3%. C’est dans le Pas-de-Calais que ce recul est le plus important avec -9,9% contre -7,7% dans le Nord. Les mouvements de voitures d’occasion reculent également mais moins fortement : -2,4% dans le Nord-Pas de Calais contre -2,5% au niveau national. Dans le département du Pas-de-Calais, la baisse est cependant plus faible que dans le département du Nord : respectivement -1,9% et -2,7%. En moyenne, les immatriculations sont ainsi en repli de 4% dans la région et de 3,6% au niveau national.

En valeur absolue, les immatriculations de véhicules diesel neufs sont moins nombreuses qu’en 2002. Néanmoins, leur part dans le total régional a encore augmenté, passant de 69,6% en moyenne en 2002 à 73,6% en 2003. Les immatriculations de véhicules diesel d’occasion ne suivent pas la tendance générale : elles ont progressé de 3,2% et leur part dans le total s’est accrue pour atteindre 56,6%.

Ainsi, la part des véhicules roulant au gazole est de 60,8% dans la région alors qu’en moyenne nationale, elle n’est que de 55,9%. En 2003, le Nord-Pas de Calais se place à la troisième place des régions françaises pour ce type de motorisation après la Picardie (61,5%) et la Franche-Comté (60,9%).

La part des monospaces, breaks et tous terrains continue de progresser au détriment des berlines qui représentent cependant toujours la majeure partie des immatriculations. A titre d’exemple, cette part est passée de 17,4% en 2002 à 21,8% en 2003 pour les monospaces neufs et de 8% à 9,3% pour les monospaces d’occasion.

Þ Au 1er janvier 2004, le parc régional est estimé à 1.813.961 voitures particulières (de moins de 15 ans) soit 5,9 % du parc national (part stable au fil des années). Le Nord-Pas de Calais ne compte ainsi que 46 véhicules pour 100 habitants alors qu’en moyenne nationale, le taux d’équipement atteint 52 véhicules pour 100 habitants.

Immatriculations et parcs d’autobus et autocars

Contrairement aux deux années précédentes, 2003 est une année de reprise des immatriculations de véhicules pour le transport en commun de personnes dans le Nord-Pas de Calais. Pour les autobus et autocars neufs, elles ont progressé de 7,7% en moyenne (+13% dans le Nord et +1% dans le Pas-de-Calais) alors qu’elles reculaient de 7,1% au niveau national. Pour les autobus et autocars d’occasion, le constat est le même : +14,3% dans la région (10,5% dans le Nord et 18,3% dans le Pas-de-Calais) contre -2,2% en moyenne nationale.

Au 1er janvier 2004, le parc régional est estimé à 4.401 autobus et autocars soit 5,1 % du parc national. Cette part est stable depuis l’an 2000 alors qu’elle avait chuté à la fin des années 90.

Parc et immatriculations

Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais