Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2000 > Le fret > Les trafics internationaux de marchandises
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Les trafics internationaux de marchandises

En 2000, le Nord-Pas de Calais a échangé près de 84 millions de tonnes de marchandises avec ses partenaires étrangers. Ce résultat, en hausse de 6,7% par rapport à 1999, correspond à un sixième environ des volumes internationaux français. En valeur, la progression s’établit à +18% par rapport à 1999.

L’Union européenne concentre 58,5% du trafic international de la région en volume et 68 % en valeur. Au sein de cet ensemble, les proches voisins sont des partenaires privilégiés. En particulier, l’Union belgo-luxembourgeoise arrive largement en tête, avec plus de 24 millions de tonnes soit près de la moitié des volumes échangés entre les pays de l’Union européenne et le Nord-Pas de Calais (mais seulement le quart de la valeur échangée). Les trafics avec le Royaume-Uni et l’Allemagne sont également importants pour la région puisqu’ils représentent chacun plus de 13% du trafic total avec l’Union européenne (en volume mais aussi en valeur).

La répartition modale des trafics est fortement liée aux pays de destination. Ainsi, les échanges avec les pays de l’Union européenne se caractérisent surtout par le transport routier.

En 2000, ils se décomposent de la manière suivante : 59% pour la route, 23% pour le maritime, 9% pour le ferroviaire et 5% pour les voies navigables. Dans les échanges avec les pays tiers, c’est le mode maritime qui occupe la plus grande part de marché avec 88%.

Les types de marchandises échangées entre le Nord-Pas de Calais et l’Union européenne sont plutôt variés. Les minéraux bruts ou manufacturés et les matériaux de construction représentent 21% des échanges en volume. Viennent ensuite les produits métallurgiques avec 15% et les denrées alimentaires et fourrages avec 14%. En revanche, les trafics avec les pays extra communautaires concernent essentiellement trois types de marchandises : les minerais et déchets pour la métallurgie avec 35% des échanges en volume, les produits pétroliers (hors hydrocarbures énergétiques gazeux, liquéfiés ou comprimés) avec 29% et les combustibles minéraux solides avec 15%.

Avertissement : Les données relatives aux hydrocarbures énergétiques gazeux, liquéfiés ou comprimés ne sont plus prises en compte dans les résultats de l’année 2000.

- échanges européens
- trafics internationaux

Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais