Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2000 > Le fret > Évolution du solde des échanges de marchandises
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Évolution du solde des échanges de marchandises

La balance des échanges du Nord-Pas de Calais avec ses partenaires étrangers peut se mesurer en volume et en valeur. En volume, le solde est largement négatif : les importations de marchandises sont nettement plus importantes que les exportations. Le "déficit" atteint 27 millions de tonnes en 2000, dont un peu plus de 20 millions ne concernent que les pays extra communautaires.

Le solde commercial est, en revanche, positif si l’on considère la valeur des marchandises échangées : l’excédent est alors de 2 milliards d’euros. Cependant, si la balance commerciale est traditionnellement excédentaire avec l’Union européenne, elle est déficitaire avec l’ensemble des autres pays. Entre 1999 et 2000, ce déficit a augmenté de 55%.

Le solde des échanges de marchandises en volume avec les pays européens s’est dégradé entre 1999 et 2000. Toutefois, le déficit en volume est largement contrebalancé par un excédent des échanges en valeur.

Bien qu’en baisse de 21% par rapport à 1999, il dépasse les 4 milliards d’euros en 2000.

Ainsi, par exemple, le solde en volume est redevenu négatif avec le Royaume-Uni alors que pendant les trois années précédentes, il était très légèrement positif. La hausse des importations de produits pétroliers bruts, en partie compensée par une légère augmentation des exportations de produits pétroliers raffinés, peut expliquer l’évolution des échanges avec ce pays. Néanmoins, en valeur, le solde reste positif : 1,2 milliards d’euros en 2000.

Avertissement : Les données relatives aux hydrocarbures énergétiques gazeux, liquéfiés ou comprimés ne sont pas prises en compte dans les résultats de l’année 2000. Les résultats 1999 et 1998 ont donc été revus pour ne plus les faire apparaître.

- échange marchandise
- évolution échange

Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais