Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2004 > Le fret > L’activité des ports maritimes régionaux et du range Nord-Européen en 2004
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

L'activité des ports maritimes régionaux et du range Nord-Européen en 2004

En 2004, l’activité des ports de commerce métropolitains se situe au niveau élevé de 362,9 Mt (hors ravitaillement), son plus haut niveau depuis une décennie. Le trafic des ports autonomes est en hausse de 1,4% et celui des ports d’intérêt national de 1,6%.

Après avoir dépassé en 2003 le seuil des 50 millions de tonnes, le trafic annuel 2004 du port autonome de Dunkerque établit un nouveau record d’activité en atteignant la barre des 51 millions de tonnes (+1,8%), malgré une conjoncture défavorable liée aux arrêts techniques pour maintenance de la pétrochimie locale. Porté par la bonne santé de la sidérurgie locale, le secteur des minerais réalise ainsi un nouveau record avec plus de 14 millions de tonnes (+13,5%), et le trafic de conteneurs enregistre une augmentation de près de 24%. De son côté, le trafic passagers transmanche enregistre une nouvelle hausse de 6,8% par rapport à 2003.

Le port de Calais, quant à lui, enregistre une évolution très favorable en ce qui concerne le fret (+10,4% à 39,7 millions de tonnes), notamment grâce à la progression du trafic transmanche. Côté passagers, le port de Calais voit par contre son trafic diminuer de 3,4% avec 13,3 millions de passagers en 2004.

Enfin, le port de Boulogne voit son trafic fret nettement diminuer (-53,3% par rapport à 2003), notamment à cause de la fermeture de l’entreprise Comilog. La ligne passagers transmanche ouverte depuis le 19 mai 2004 a permis au port d’enregistrer un trafic de 246 000 passagers en 2004.

Quelques comparaisons nationales

Les trafics du port du Havre sont en progression de 6,7%, après une année 2003 qui avait déjà enregistré une forte hausse. La bonne orientation des trafics énergétiques et le dynamisme des trafics conteneurisés, qui représentent près de 30% des trafics du port, sont les principaux moteurs de cette évolution.

Après une très bonne année en 2003, le port de Rouen, très dépendant des aléas climatiques, commerciaux et monétaires, qui conditionnent le niveau général des exportations de céréales, ne parvient pas à combler totalement le retard accumulé en début d’année, à cause de la mauvaise récolte de la campagne céréalière 2003/2004.

Quelques comparaisons internationales (résultats provisoires)

Compte tenu du caractère fortement international des grands ports maritimes régionaux et métropolitains, il est intéressant de comparer leurs performances à celles des ports étrangers concurrents.

Le port de Rotterdam enregistre en 2004 (354 Mt) une hausse de 8% de son trafic par rapport à 2003, une évolution qui se retrouve aussi bien pour le Ro-ro, les vracs et les autres marchandises diverses, mais surtout pour les conteneurs qui voient leurs trafics augmenter de 16%.

Avec 150 Mt, Anvers a vu ses trafics progresser de 6% en 2004. Seuls les vracs liquides subissent une baisse de 1%, alors que la hausse est portée essentiellement par les conteneurs (+11%) et le Ro-ro (+12%).

Hambourg continue également de progresser et annonce une augmentation de 8,5% (115 Mt), après une progression de 8% en 2003. Le trafic conteneurisé en particulier connaît un trafic record de 7,1 millions d’unités soit une hausse de 15%.

PDF - 11.3 ko
Ports maritimes 2004 - Trafics comparés
PDF - 11.2 ko
Ports maritimes régionaux 2004
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais