Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2003 > Le fret > Les ports fluviaux régionaux et les marchandises transportées
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Les ports fluviaux régionaux et les marchandises transportées

Le réseau portuaire

En 2003, 17 ports ont réalisé un trafic supérieur à 100.000 tonnes, soit 2 de plus qu’en 2002. L’activité de ces 17 ports représente 63% des manutentions portuaires fluviales réalisées en Nord-Pas de Calais.

Malgré un trafic en baisse de 6%, le Port autonome de Dunkerque (PAD) reste le plus important de la région. En 2003, le trafic d’acheminement terrestre réalisé par fer, route ou voie d’eau (excluant le trafic de la zone portuaire de transbordement) est en léger recul à 10,3 millions de tonnes. La part modale de la voie d’eau reste stable et représente 13% sur l’ensemble des acheminements.

L’activité fluviale des ports intérieurs

Les concessions portuaires du Nord-Pas de Calais réalisent des échanges de près de 2,23 millions de tonnes, soit une progression de 2% par rapport à l’exercice précédent. Plus de 90% des ces trafics sont générés par les ports de Lille, Valenciennes et Béthune. A noter cette année, la très forte progression du port de Lille (+29%) qui franchit la barre des 900.000 tonnes.

Les marchandises transportées

Plus de la moitié des filières de marchandises sont à la hausse en 2003 et notamment les produits agricoles, essentiellement des céréales, avec +15,8%. Ils représentent 19% du trafic fluvial avec un volume transporté d’environ 1,33 millions de tonnes hors transit.

Les produits charbonniers représentent 8% des échanges par voie d’eau, avec un volume transporté d’environ 570.000 tonnes hors transit en 2003. L’augmentation globale du trafic fluvial, avec +11%, s’explique par une reprise du trafic vers la centrale thermique EDF de Bouchain.

Les minerais et ferrailles destinés à la métallurgie représentent 12% du trafic fluvial (836.000 tonnes hors transit). La bonne tenue des trafics de ferrailles à destination de Trith et Saint-Saulve ainsi que de minerais pour Auby n’a pas permis de compenser la fermeture de Métaleurop.

Avec 2,38 millions de tonnes hors transit, les matériaux de construction représentent 33% du trafic fluvial. L’augmentation du trafic de 6% pour ces matériaux est liée au transport de matériaux issus de dragages sur le réseau fluvial Nord- Pas de Calais dans le cadre des travaux du Contrat de Plan.

Les trafics fluviaux de marchandises de 1999 à 2003
Evolution et répartition par nature de marchandises - 2003
Ports ayant réalisé un trafic supérieur à 100 000 tonnes - 2003

Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais