Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2006 > La mobilité des personnes > Parc et immatriculations de véhicules en 2006
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Parc et immatriculations de véhicules en 2006

Voitures particulières

Au 1er janvier 2007, le parc de voitures particulières du Nord-Pas-de-Calais s’élève à 1 842 000 véhicules de moins de quinze ans, soit 5,9% du parc national (cf. tableau ). Il est réparti à 64% dans le département du Nord et 36% dans celui du Pas-de-Calais. Le parc régional de voitures particulières a ainsi progressé de 1,9% entre les 1er janvier 2006 et 2007.

En Nord-Pas-de-Calais, le nombre d’immatriculations de voitures particulières effectuées au cours de l’année 2006 s’élève à 469 200, soit une progression de 2,7% par rapport à 2005. L’augmentation est légèrement supérieure dans le Nord par rapport au Pas-de-Calais (+2,9%, contre +2,4%). Les immatriculations ont ainsi été plus dynamiques dans la région qu’en moyenne en France, où elles sont restées stables (+0,2%).

La croissance des immatriculations de voitures particulières dans la région est due aux véhicules d’occasion. En effet, en 2006, les immatriculations de ce type ont progressé de 3,5%, tandis que les immatriculations de véhicules neufs sont restées stables (+0,3%). Le Nord-Pas-de-Calais se différencie de la moyenne des régions françaises, qui a connu une croissance moins prononcée des immatriculations de véhicules d’occasion (+1,5%) et une baisse pour les véhicules neufs (-3,3%).

En Nord-Pas-de-Calais, 311 500 voitures particulières immatriculées en 2006 roulent au gazole, soit 66,4% du total. Cette proportion est supérieure de 4,4 points à la moyenne des régions françaises. Comme au niveau national, les immatriculations en voitures gazole progressent davantage que pour l’ensemble des véhicules. Les immatriculations de véhicules roulant au gazole ont en effet augmenté de 6,8% en 2006 (contre 2,7% au total dans la région). Cette forte hausse est portée par les immatriculations de véhicules d’occasion qui poursuivent leur progression, à hauteur de 8,2% cette année. Pour les véhicules neufs, la hausse est plus modérée (+3,3%).

Dans l’ensemble, la répartition des immatriculations de voitures particulières par carrosserie est la même qu’en 2005. Les immatriculations les plus fréquentes portent toujours sur les berlines et les monospaces, qui représentent respectivement 72,7% et 15,2% des immatriculations en 2006. Des différences sensibles existent toutefois selon que le véhicule est neuf ou d’occasion. Pour les voitures neuves, la proportion de berlines augmente de 3,0 points pour atteindre 63,4% en 2006, au détriment des monospaces et dans une moindre mesure des breaks. Concernant les véhicules d’occasion, il est enregistré une légère diminution de la part des berlines au profit des monospaces.

Autobus et autocars

Au 1er janvier 2007, le parc régional de véhicules de transport en commun de personnes s’élève à 4 500 véhicules de moins de vingt ans, répartis à 57% dans le Nord et 43% dans le Pas-de-Calais. L’ensemble des véhicules représente 4,9% du parc national (cf. tableau ).

Après la forte baisse enregistrée en 2005 (-20,1%), les immatriculations d’autobus et d’autocars repartent à la hausse en 2006 (+9,0%). Cette augmentation est due essentiellement aux immatriculations d’autobus et d’autocars d’occasion, qui ont progressé de 33,7% dans la région, après une chute de 40,1% l’année précédente. En 2006, la hausse a été particulièrement forte pour les véhicules d’occasion dans le Pas-de-Calais (+47,3%). Les immatriculations de véhicules neufs sont par contre en baisse de 6,7% par rapport à 2005, même s’il est enregistré une hausse de 11,2% dans le département du Nord.

L’évolution des immatriculations d’autobus et autocars dans la région est ainsi très différente de la moyenne nationale. Globalement, les régions françaises ont connu une légère baisse des immatriculations (-1,2%), résultat d’une baisse des immatriculations des véhicules d’occasion à hauteur de 7,8% et d’une progression de 7,1% des immatriculations de véhicules neufs.

Télécharger les tableaux au format pdf :

PDF - 53.1 ko
Voitures particulières
PDF - 51.8 ko
Autobus et autocars
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais