Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
Accueil > Indicateurs > 2005 > Le fret > Les ports maritimes en 2005
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Les ports maritimes en 2005

En 2005, l’activité des ports de commerce métropolitains se situe à 364,9 millions de tonnes, soit une augmentation de 2,1% par rapport à l’année précédente. Le trafic des ports autonomes est en hausse de 2,8%, tandis que celui des ports d’intérêt national diminue de 0,4%.

Les ports régionaux

Le trafic du port de Dunkerque atteint un nouveau record en 2005, avec 53,4 millions de tonnes (+4,7% par rapport à 2004) (cf. tableau ). Ce résultat s’explique par la très forte croissance des hydrocarbures, et par la bonne tenue des marchandises diverses. En revanche, le secteur des vracs solides souffre d’un ralentissement de la filière sidérurgique. Le trafic de conteneurs est lui aussi en hausse (+2,1% en Equivalents Vingt Pieds), et le trafic passagers transmanche enregistre une augmentation de 36,3%.

Le port de Calais, quant à lui, enregistre une hausse limitée de son trafic fret par rapport à 2004 (+1% à 38,3 millions de tonnes). Par contre, côté passagers, il voit son trafic diminuer fortement (-11,8%) avec 11,7 millions de passagers en 2005 (cf. tableau ).

Enfin, le port de Boulogne-sur-Mer rebondit après une année de forte baisse de son trafic fret : celui-ci augmente de 27,8% à 0,9 million de tonnes en 2005 (cf. tableau ). La ligne voyageurs transmanche, ouverte depuis le 19 mai 2004, a permis au port d’enregistrer un trafic de 709 892 passagers cette année.

Quelques comparaisons nationales

Le port de Rouen enregistre la hausse d’activité la plus élevée des principaux ports maritimes français en 2005. Avec une augmentation de 9,0%, le trafic s’établit ainsi à 22,0 millions de tonnes (cf. tableau ). Le trafic évolue également à la hausse en 2005 dans le port de Nantes – Saint-Nazaire (+6,3%). À Marseille, la hausse est plus modérée (+2,7%). Les trafics sont par contre en baisse au Havre (-1,9%).

Quelques comparaisons internationales

En 2005, 3 717 millions de tonnes de marchandises ont été traitées dans les ports maritimes de l’Union européenne à 27, en hausse de 4,2 % par rapport à 2004. Rotterdam est de loin le premier port européen, avec un trafic de 346 millions de tonnes en 2005 (cf. graphique ). Hormis celui-ci, seuls deux ports enregistrent un trafic supérieur à 100 millions de tonnes : Anvers (146 millions) et Hambourg (108 millions). Vient ensuite le port de Marseille, avec un peu moins de 100 millions de tonnes. Ces quatre ports ont connu une hausse de leur activité. Elle est particulièrement forte pour Hambourg (+8,8%) et Anvers (+7,6%). La port d’Amsterdam, avec un trafic de 47,1 millions de tonnes en 2005, accuse un recul de 5,6% cette année.

Télécharger les données au format pdf :

PDF - 46.3 ko
Tableau Ports régionaux
PDF - 54.9 ko
Tableau Principaux ports français
PDF - 41.4 ko
Graphique Principaux ports nord-européens
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais