Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Accueil > Indicateurs > 2008 > Les acteurs économiques > Les établissements de transport en 2008
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Les établissements de transport en 2008

Les établissements par secteur d’activité

Au 1er janvier 2008, le Nord-Pas-de-Calais compte 5 193 établissements exerçant à titre principal une activité relevant du secteur des transports, soit une hausse de 2,2% par rapport au 1er janvier 2007. Au niveau national, le nombre d’établissements du transport en France métropolitaine s’établit à 108 400, en croissance de 2,4% par rapport à l’année précédente. En 2008, la part du parc régional demeure à 4,8% de l’ensemble des établissements de transport implantés en France métropolitaine.

Au 1er janvier 2008, le nombre d’établissements dans les transports terrestres s’élève à 3 614, soit 69,6% de l’ensemble des établissements régionaux du secteur des transports (cf. tableau ). Au sein des transports terrestres, le transport routier de marchandises de proximité est celui qui regroupe le plus d’établissements, à hauteur de 1 300, soit un quart de l’ensemble du transport. Le transport routier de marchandises interurbain compte quant à lui 1 060 établissements, soit 20,3% du total. Le transport de voyageurs par taxi est également assez bien représenté, avec 740 établissements, soit 14,3% de l’ensemble. Entre 2007 et 2008, le nombre d’établissements relevant des transports terrestres progresse de 2,3%. Il en est de même pour le transport de voyageurs par taxis. Le transport routier de marchandises de proximité est quant à lui en nette progression, à +7,7% en 2008, tandis que le transport routier de marchandises interurbain recule de 3,4%.

Les services auxiliaires des transports, qui représentent 1 190 établissements au 1er janvier 2008, sont en progression de 2,6%. Les principaux secteurs des services auxiliaires sont l’entreposage non frigorifique, les agences de voyages et l’organisation des transports internationaux, qui représentent respectivement 7,0%, 5,8% et 4,2% de l’ensemble des établissements de transport. En 2008, le nombre d’établissements progresse dans les deux premiers secteurs à hauteur de 5,5% et 3,4%, mais diminue de 5,7% en organisation des transports internationaux.

En 2008, les transports par eau représentent 380 établissements, soit 7,3% de l’ensemble du transport. Il s’agit essentiellement de transports fluviaux (7,0%). Le nombre d’établissements de transport par eau est stable par rapport à 2007. Le transport aérien regroupe par ailleurs 15 établissements, soit 0,3% du total.

Le secteur des transports se caractérise essentiellement par de petites structures. En 2008, la moitié des établissements ne compte aucun salarié et 30,8% en ont entre 1 et 9, la part des établissements de 50 salariés ou plus étant de seulement 4,6% (cf. tableau ). Certains secteurs comme la messagerie/fret express ou les transports routiers réguliers de voyageurs sont plus souvent de grandes structures. En effet, dans ces secteurs, la part d’établissements de 50 salariés et plus est respectivement de 23,6% et 20,5%.

Répartition spatiale des établissements

Sur les 5 193 établissements du Nord-Pas-de-Calais exerçant à titre principal une activité du transport en 2008 23,6 sont implantés dans la zone d’emploi de Lille, qui concentre une part importante des établissements de transport routier de voyageurs de la région (28,5%). Par ailleurs, 9,2% des établissements sont situés dans la zone d’emploi de Roubaix-Tourcoing et 8,8% dans celle de Dunkerque (cf. carte ).

En moyenne, les établissements de transport de la région sont répartis pour 45,3% en transport routier de marchandises de proximité ou interurbain (25,0% en transport de proximité et 20,3% en interurbain), et 17,8% en transport routier de voyageurs. Certaines zones d’emploi se distinguent dans la région avec une présence plus ou moins forte de ces activités.

Les zones d’emploi de Saint-Omer, de l’Artois-Ternois, et dans une moindre mesure le Cambrésis se caractérisent par une forte présence d’établissements de transport routier de marchandises, associée à une présence inférieure à la moyenne régionale du transport routier de voyageurs. Le transport routier de marchandises représente ainsi 67,4% de l’ensemble des établissements de transport pour les deux premières zones et 65,5% pour le Cambrésis. La région d’Arras se distingue également par une proportion particulièrement élevée d’établissements relevant du transport routier de marchandises de proximité (42,6%, contre 25,0% en moyenne dans la région).

La zone d’emploi de Berck-Montreuil et la Flandre-Lys possèdent également sur leur territoire une forte proportion d’établissements de transport routier de marchandises : ils représentent respectivement 61,3% et 60,4% des établissements de transport de ces zones. Pour la Flandre-Lys, la porportion d’établissements de transport routier de marchandises interurbain est beaucoup plus élevée qu’en moyenne : elle est de 30,6% contre 20,3%. Dans ces zones, la part du transport routier de voyageurs est proche de la moyenne.

Concernant les zones d’emploi de Béthune-Bruay et Lens-Hénin, la proportion d’établissements relevant du transport routier de marchandises est aussi supérieur à la moyenne, mais l’écart est moins important, puisque cette part atteint respectivement de 52,1% et 50,3%. Ces zones se distinguent par une proportion plus importante d’établissements de transport routier de marchandises de proximité par rapport à la moyenne régionale, tandis que la présence du transport routier de marchandises interurbain y est moindre.

Le Calaisis, la Sambre-Avesnois, Lille et Valenciennes possèdent de nombreux établissements de transport routier de voyageurs : ils représentent respectivement 25,2%, 22,5% et 21,5% (pour Lille et Valenciennes) des établissements. Dans chacune de ces zones, la part du transport routier de voyageurs par taxis est supérieure à la moyenne. À Calais en particulier, elle atteint 21,7%, contre 14,3% en moyenne dans la région.

D’autres zones se distinguent relativement à d’autres secteurs d’activité que le transport routier de marchandises ou de voyageurs. C’est le cas de Douai et Dunkerque, où la part d’établissements de transport fluvial est très élevée, en particulier sur Douai, où elle est de 43,0%, contre 7,0% en moyenne dans la région. Dans le Dunkerquois, elle s’établit à 22,3%.

Enfin, la zone d’emploi de Roubaix-Tourcoing présente un profil proche de la moyenne régionale, même si l’entreposage non frigorifique y est plus important (12,8% contre 7,0% en moyenne).

Pour en savoir plus :

Dossier de Profils n°85, juillet 2007 (Insee, DRE Nord-Pas-de-Calais)

Télécharger les données au format pdf :

PDF - 53.1 ko
Tableau Établissements par secteur d’activité
PDF - 90.3 ko
Carte Répartition spatiale des établissements
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais