Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais
Consultez les indicateurs par thème
Consultez l'atlas Consultez l'atlas
Région Nord Pas de Calais République française
  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cet article
  • Envoyer cet article à un ami
  • Suivre le flux RSS de la rubrique
  • Consulter cet article au format PDF

Recommander cet article

Les trafics de fret en 2002

Trafic national généré par le Nord-Pas de Calais

En 2002, le Nord-Pas de Calais a échangé 65 millions de tonnes de marchandises avec les autres régions françaises et enregistré un trafic interne à la région de 90 millions de tonnes, soit au total 155 millions de tonnes générées par la région au niveau national.

La route est le principal mode de transport utilisé pour les échanges de marchandises puisqu’au total, sa part de marché s’élève à 85% (en tonnes) et même à 95% si l’on ne considère que le trafic interne.

Néanmoins, les parts de marché des modes diffèrent selon le type de marchandises transportées. Concernant les flux sortants de la région, le fer regroupe 79% des tonnages de produits métallurgiques, 93% des combustibles minéraux solides et 94% des minerais et déchets pour la métallurgie. Concernant les flux entrants, la part de marché du fer atteint 95% pour les transports de combustibles minéraux solides, 53% pour les minerais et déchets pour la métallurgie et celle de la voie d’eau 19% des minéraux bruts ou manufacturés et matériaux de construction.

Les machines, véhicules et objets manufacturés et les minéraux bruts ou manufacturés et matériaux de construction sont les principaux types de marchandises transportées (respectivement 30% du total et 28% en 2002). Les premiers parcourent en moyenne 212 kilomètres avant d’arriver à destination et les seconds 75 kilomètres, les trafics internes à la région étant beaucoup plus nombreux pour ce type de marchandises.

Trafic international généré par le Nord-Pas de Calais

Le Nord-Pas de Calais a échangé 62 millions de tonnes avec ses partenaires étrangers en 2002 dont 42 avec les pays de l’Union européenne et 20 avec les pays hors de l’Union européenne.

La route est le mode de transport dominant dans les échanges de la région avec les pays de l’Union européenne puisqu’elle représente 64 % des tonnages transportés. Elle est toutefois plus utilisée pour importer des produits de l’Union européenne que pour en exporter. En effet, au niveau des exportations, la part de la route diminue au profit des modes maritime et ferroviaire.

Comme au niveau national, la part du fer est élevée pour le transport de produits métallurgiques (43% de part de marché). La voie d’eau, quant à elle, représente 22% des tonnages transportés de produits agricoles et animaux vivants (essentiellement des exportations) et 31% des engrais (essentiellement des importations). Enfin, le mode maritime est essentiellement utilisé pour transporter des produits pétroliers (73% des tonnages passent par la mer).

Les échanges de marchandises entre le Nord-Pas de Calais et les pays de l’Union européenne se répartissent assez équitablement entre tous les types de marchandises. Les principaux, minéraux bruts ou manufacturés et matériaux de construction, ne regroupent qu’un cinquième du total.

Les échanges avec les pays situés hors de l’Union européenne sont largement dominés par le mode maritime (85% des tonnages). La part modale de la route reste élevée pour les transports de machines, véhicules et objets manufacturés (42%), de produits chimiques (21,5%), d’engrais (21,5%) et pour les exportations de denrées alimentaires et fourrages (40%). Enfin, la voie d’eau détient une part modale de 48% pour les importations de combustibles minéraux solides.

Les trafics internationaux de la région avec les pays hors de l’Union européenne se caractérisent par une prédominance des transports de produits pétroliers (hors hydrocarbures énergétiques gazeux, liquéfiés ou comprimés). Ce type de marchandises représente 41% des échanges en volume du Nord-Pas de Calais avec les pays hors Union européenne (et même 55% des tonnages si l’on ne prend en compte que les importations).

Observatoire Régional des transports du Nord - Pas de Calais